Archives de la catégorie ‘Gâteau’

Gâteau à la crème d’amande

Publié: 10 avril 2016 par Piou dans Desserts, Gâteau
Tags:, , ,

Le Pithiviers (à la crème d’amande) et la Galette des rois (à la frangipane) sont loin derrière nous, mais pour les amateurs, tout n’est pas perdu ! Voici une recette vraiment sympa de gâteau au bon gout d’amande et particulièrement facile à réaliser, tout droit sorti du blog Sucrissime

2016-03-26 21.33.45

Ingrédients pour 8 – 10 personnes

– 100g de beurre fondu
– 200g de sucre
– 200g d’amandes moulues
– 4 œufs
– 2 cuillères à soupe de rhum ambré

Préparation

– Mélanger l’ensemble des ingrédients vigoureusement
– Verser dans un moule rond ou carré et enfourner 25 minutes à 200°C.

Voici le joli ratage de ce début d’année !! Je me suis inspirée de cette recette.
Le goût n’était pas si mauvais, plutôt bon même, mais nous avons trouvé que le clémentine curd était bien trop sucré malgré le fait que j’avais déjà réduit la quantité de sucre. J’aurais préféré que le côté acidulé de la clémentine ressorte mieux. De plus, il était trop liquide, même après une journée complète au réfrigérateur. Je pense qu’il faudrait ajouter un peu de gélatine.

J’avais réalisé un brownie pour le fond de tarte (c’était une demande d’un des convives) mais je pense qu’une génoise au chocolat serait plus appropriée et plus légère également.

Il faut absolument puncher la génoise avant de mettre la mousse pour que les deux couches soient liées.

Et suite au ratage complet du glaçage à la clémentine, j’ai réalisé avec les moyens du bord une croute en chocolat 😦

IMG_1296

Ingrédients pour environ 10 personnes

(suite…)

Cheesecake aux Oréo

Publié: 3 janvier 2016 par Piou dans Desserts, Gâteau
Tags:, ,

Pour finir notre dîner américain, quoi de mieux qu’un délicieux Cheesecake. La recette de la base en Oréo est absolument excellente, trouvée dans l’étonnant bouquin : Les recettes inavouables…la suite (j’ai uniquement rajouté un peu de cannelle en poudre). Je l’ai fait avec du Philadelphia car cela reste pour moi la meilleure texture pour un cheesecake !

Astuce : Afin d’éviter que le cheesecake ne se fissure à la sortie du four : ajouter 1 petite cuillère à soupe de maïzena en même temps que le sucre (à tester) et passer la lame d’un couteau, à la sortie du four, autour du gâteau pour le décoller des bords et éviter ainsi qu’il ne craque en refroidissant.

 

2015-12-05 22.14.03

Ingrédients pour 6-8 personnes

– 20 biscuits Oréo
– 1 noix de beurre fondu
– 1 cuillère à café de cannelle en poudre
– 500g de Philadelphia
– 1 cuillère à café d’arôme de vanille
– 100g de sucre en poudre
– 3 œufs

Préparation

– Préchauffer le four à 180°
– Écraser les Oréo, ajouter le beurre fondu et la cannelle, et compacter le tout dans le fond d’un moule à charnière. Réserver au frais
– Séparer les blancs des jaunes d’œufs
– Mélanger les jaunes avec le sucre en poudre
– Ajouter le Philadelphia et la vanille liquide et mélanger
– Monter les blancs en neiges puis les incorporer au mélange précédent
– Verser la préparation sur le fond d’Oréo
– Enfourner 30min (le cheesecake ne doit pas être trop cuit, il doit « gigoter » encore un peu à la sortie du four)
– Laisser refroidir puis mettre au frais au moins 4 heures

– Décorer le cheesecake selon les gouts : saupoudrer de cacao, d’Oréo concassés ou de quelques Oréo entiers…

Un classique : Le Fraisier

Publié: 22 novembre 2015 par Piou dans Desserts, Fruits, Gâteau
Tags:, , ,

De retour de vacances, me revoici sur le blog !

1er essai d’un des plus jolis gâteaux, je trouve : Le fraisier !
J’ai encore un peu de boulot de présentation mais le goût était vraiment parfait. Plusieurs recettes additionnées pour arriver à ce que je cherchais : inspirations majoritairement tirées de chez ma copine Mymy et de chez Mercotte. Le fraisier traditionnel est réalisé avec une pâte d’amande, mais je préfère de loin le glaçage aux fruits rouges 🙂
Je vous l’accorde, c’est un dessert assez long à préparer mais pour une occasion un peu particulière ça se fait très bien et tout le monde s’est régalé.

IMG_0923

(suite…)

Charlotte version chocolat

Publié: 28 mars 2015 par Piou dans Chocolat, Desserts, Gâteau
Tags:,

Parce que ma marraine en raffole et après l’essai réussi de la charlotte aux fraises, voici la version chocolat ! Très sympa aussi 🙂
Par contre, n’en ayant jamais mangé, difficile de dire si elle a le goût exacte d’une vrai charlotte. Comme je n’avais pas le temps de me compliquer trop la vie, j’ai suivi (à part pour le sirop de sucre) la recette Nestlé, finalement c’est une mousse au chocolat enrobée de boudoirs ^^ Nous avons beaucoup aimé le fait qu’elle ne soit pas trop sucrée et assez forte en chocolat noir.
Promis Mymy, la prochaine fois, je teste ta recette !!

IMG_0314

Ingrédients pour environ 6 personnes

– 20 boudoirs (selon leur tailles, de quoi faire le tour et le dessus du moule et ça marche aussi avec des biscuits cuillère)
– 200g de chocolat noir
– 4 oeufs
– 2 cuillère à soupe de sirop de noisette ou de rhum ambré
– 5cl d’eau
– 1 cuillère à soupe de sucre

Préparation et montage

– Faire bouillir 5cl d’eau avec le sucre
– Ajouter le sirop ou le rhum puis laisser refroidir
– Faire fondre le chocolat au bain mari
– Mélanger les jaunes d’œufs et le chocolat fondu un peu refroidi
– Battre les blancs en neige et incorporer délicatement
– Recouvrir le moule à charlotte (ou une grosse casserole) de papier film
– Tremper rapidement les boudoirs dans le sirop et les disposer sur le pourtour du moule
– Verser la mousse jusqu’à la moitié et refaire un tapis avec quelques boudoirs imbibés
– Recouvrir de mousse jusqu’en haut du moule puis recouvrir de biscuits imbibés
– Mettre au frigo idéalement toute une nuit (4h minimum)
– Démouler et décorer la charlotte

Décoration

Pour la déco, j’ai mis quelques amandes concassées sur le dessus, ce qui donne un peu de croquant et un petit goût vraiment très bon !! J’ai aussi mis un ruban noir autour pour lui donner un peu de style ^^

Laisser au frigo jusqu’au moment de le servir

Le Chapeau d’anniversaire

Publié: 13 mars 2015 par Piou dans Desserts, Gâteau
Tags:, , ,

Mlle V fêtant une année supplémentaire, me voici en quête DU gâteau. Elle est toujours extatique devant ces superbes pièces avec plein de décors en pâte à sucre, qui nous ont tous fait rêver enfant 🙂 Alors même si je n’y connais absolument rien à ce type de gâteau, j’ai décidé de tenter le coup. Comme prévu, c’est super compliqué !! J’ai utilisé du fondant car je me suis trompée en l’achetant (acte manqué dans toute sa splendeur… non ça ne me stressait pas du tout la pâte à sucre !!)

Je n’étais pas partie pour faire un truc exceptionnel pour une première fois, mais juste quelques décos qui sortaient de l’ordinaire et surtout un enrobage ! J’ai caché la misère, car mon gâteau n’était pas lisse du tout et impossible de faire les deux étages avec une seule pâte, je m’y suis donc reprise à deux fois (celle du 1er gâteau, puis celle du dessous) avec un petit nœud en pâte d’amande qui permet de boucher les trous et hop, on n’y voit que du feu :p

Les décos en pâte d’amande sont vraiment sympa à faire et finalement assez simple

2015-02-14 16.28.43

Ingrédients pour 10-12 personnes

Pour le gâteau au chocolat (tiré de cette recette)

– 165g de beurre
– 165g de chocolat noir haché
– 187g de farine
– 3/4 de sachet de levure
– 37g de cacao amer
– 360g de sucre
– 3 œufs préalablement battus
– 1,5 cuillère à soupe d’huile
– 8cl de lait

Pour le gâteau à la vanille (tiré de cette recette)

– 350 g de farine
– 3/4 de sachet de levure
– 250g de beurre bien mou
– 200g de sucre semoule
– 1 sachet de sucre vanillé
– 1 cuillère d’arôme de vanille
– 4 œufs

Préparation

Le gâteau au chocolat

– Préchauffer le four à 160°
– Faire fondre le beurre et le chocolat
– Ajouter l’huile, les œufs et le lait au chocolat fondu et mélanger
– Mélanger la farine, la levure, le cacao et le sucre
– Mélangez les ingrédients secs avec les ingrédients liquides et mélanger bien
– Enfourner 1h30 environ, vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau

Le gâteau à la vanille

– Préchauffer le four à 180°
– Fouetter le beurre, le sucre et le sucre vanillé jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux
– Ajouter la farine et la levure et incorporer (le mélange est plutôt consistant)
– Ajouter l’arôme de vanille
– Ajouter les œufs un par un en battant entre chaque ajout
– Enfourner 50min

Montage

– Une fois les deux gâteaux réalisés et refroidis, couper l’excédent pour tenter de rendre la surface la plus plane possible
– Assembler les deux gâteaux (J’ai utilisé une fine couche de nutella entre le gâteau au chocolat et le gâteau à la vanille mais il est possible d’utiliser ce qu’on veut : pâte de spéculos, confiture, sirop ou autre…)
– Faire ensuite l’enrobage, idéalement en pâte à sucre et d’une seule pâte (enfin faire comme on peut quoi :p) et placer ensuite la décoration choisie

IMG_0187    2015-02-14 17.02.25

Ensuite, il ne reste plus qu’à se régaler 🙂

Qui dit dîner entre amis, dis forcement test de dessert ! Une de mes amies ayant envie de manger un mille-feuille, me voici partie dans la préparation de cette pâtisserie que j’avais déjà réalisée une fois. Cette fois ci, j’ai utilisé cette recette
La recette de la crème pâtissière n’est pas celle que je prépare habituellement et je ne suis pas forcement fan de celle-ci.

Toujours aussi bon, mais difficile à manger… La présentation étaient un peu limite car ma crème pâtissière ne se tenait pas suffisamment bien.
J’avais lu qu’il valait mieux faire le montage au dernier moment pour éviter que la pâte feuilletée s’imbibe de l’humidité de la crème mousseline, mais finalement nous les avons largement préféré le lendemain, meilleurs à notre gout et beaucoup plus facile à déguster !! La prochaine fois, je les ferais donc la veille

IMG_2318

Ingrédients pour 6 personnes

– 2 pâtes feuilletées pur beurre
– 30g de sucre glace

Pour la crème pâtissière (réalisée cette fois-ci, mais faire la recette traditionnelle)
– 50cl de lait
– 1 gousse de vanille ou 2 sachets de sucre vanillé (à retirer le la quantité de sucre) et/ou de la vanille liquide
– 100g de sucre en poudre
– 3 œufs
– 50g de farine
– 30g de crème liquide entière

Préparation

Le feuilletage

– Préchauffer le four à 200 °
– Couper le feuilletage en 18 rectangles réguliers
– Cuire la pâte feuilletée au four, entre deux plaques à pâtisserie, pendant 15 à 20 min
– Laisser refroidir après cuisson
– Saupoudrer ensuite de sucre glace la pâte feuilletée et caraméliser sous le gril du four pendant 3 min. Réserver

La crème mousseline

– Porter le lait à ébullition (si on opte pour une gousse, l’ouvrir en deux, la gratter et faire infuser dans le lait)
– Dans un saladier, blanchir les œufs avec le sucre en fouettant vigoureusement (ajouter les sachets de sucre vanillé)
– Ajouter la farine puis le lait chaud (et la vanille liquide) puis remettre dans la casserole et porter le tout à ébullition
– Cuire 3 min en remuant constamment, jusqu’à ce que le mélange épaississe bien
– Verser la crème dans un plat recouvert d’un film alimentaire recouvert au contact et réserver au frais pendant 1 h.
– Fouetter ensuite la crème pâtissière jusqu’à ce qu’elle soit lisse
– A l’aide d’un fouet bien froid, monter en chantilly la crème liquide
– Incorporer délicatement la chantilly à la crème pâtissière, puis remplir une poche à douille et réserver

Montage

– Déposer de la crème mousseline à l’aide de la poche à douille sur 12 rectangles de feuilletage, puis les monter par 2 (2 étages de feuilletage à la crème) et couvrir chaque mille-feuille d’un 3e rectangle
– Réserver au frais pendant une nuit (pas obligatoire, mais meilleur selon moi)
– Saupoudrer de sucre glace avant de servir

IMG_2323

Bûche de Noël façon tiramisu

Publié: 4 janvier 2015 par Piou dans Desserts, Gâteau
Tags:, , , ,

Voici une recette comme on les aime, belle et bonne et qui a la classe sur la table du nouvel an 🙂 Elle est vraiment excellente, avec un bon gout de tiramisu et la génoise imbibée de café est moelleuse à souhait. Cette recette est tirée du superbe blog de Riri Cuisine

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ingrédients pour 8-10 personnes

Pour le biscuit roulé

– 150 g de sucre
– 120 g de farine
– 25 g de beurre fondu
– 4 œufs
– 1 pincée de sel

Pour le sirop au café

– 5 cl de café (ou 1 cuillère à soupe de café instantané et 5cl d’eau chaude)
– 2 cuillère à soupe de sucre
– 2 cuillère à café de rhum ambré

Pour la crème

– 250 g de mascarpone
– 20 cl de crème liquide 30% de MG
– 60 g de sucre
– 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille

Préparation

Le biscuit roulé

– Préchauffer le four à 200°
– Dans un saladier au bain marie, fouetter les œufs et le sucre jusqu’à obtenir un mélange jaune pâle et mousseux
– Incorporer ensuite le beurre
– Enlever le saladier du bain-marie et ajouter la farine et le sel en plusieurs fois
– Doubler une plaque de cuisson (30×40 cm environ) avec du papier sulfurisé et répartir la pâte
– Enfourner 15 min
– A la sortie du four, étaler la pâte sur un linge propre et rouler le biscuit assez serré puis laisser refroidir dans le linge

Le sirop au café

– Diluer le café instantané et le sucre dans l’eau chaude et ajouter le rhum ambré et réserver

La crème au café

– Dans un saladier très froid, faire monter la crème en chantilly
– Ajouter le sucre et l’extrait de vanille et continuer de fouetter jusqu’à ce qu’elle soit ferme
– Incorporer délicatement le mascarpone fouetté à la spatule puis ajouter 2 cuillère à soupe du sirop de café pour obtenir une crème lisse et ferme.

Montage

– Dérouler la génoise de son linge et la badigeonner au pinceau de sirop de café sur toute la surface et couper les bords pour obtenir un beau rectangle
– Avec une spatule répartir les 2/3 de la crème sur la génoise
– Rouler fermement pour obtenir une bûche bien cylindrique
– La déposer sur le plat à service et décorer avec le reste de crème et saupoudrer de cacao amer
– Mettre au frais au moins 20 minutes avant de déguster, pour que la crème fige bien

– Décorer à votre goût 🙂 Pour ma part, j’ai réalisé des bandes de chocolat pour les côtés et mis quelques perles dorées sur le dessus

Un anniversaire ça se fête alors hop ! Un gâteau un peu différent et mon 1er gâteau à étages, tiré du livre « Gâteaux de rêve » offert par des amis, justement à l’occasion de mon anniversaire… la boucle est bouclée 🙂

J’ai encore un max de progrès à faire pour le glaçage mais bon, on ne peut pas toujours réussir du 1er coup et comme ça, ça donne envie de recommencer !!

Brownie aux framboises à étages

Ingrédients pour environ 10-12 personnes

La génoise brownie à la framboise
– 225g de beurre
– 200g de chocolat noir
– 185g de sucre blond
– 125g de sucre en poudre
– 4 gros oeufs
– 240g de farine
– 50g de cacao en poudre
– 1 cuillère à café de levure chimique
– 100g de framboises (fraiches ou surgelées)

La crème au beurre meringue – framboise
– 4 blancs d’oeufs
– 200g de sucre en poudre
– 250g de beurre doux
– 100g de framboises
– un peu de colorant rouge si besoin

Le glaçage au chocolat
– 100g de chocolat noir
– 50g de beurre

Préparation

La génoise

Préchauffez le four à 175°
– Beurrer et fariner deux moules à manqué (15-20cm)
– Couper le beurre en cubes et hacher le chocolat, les faire fondre à feux doux et laisser refroidir
– Dans un saladier, mélanger les sucres et les œufs en fouettant environ 3min pour que la préparation soit bien aérée
– Dans un autre récipient, mélanger la farine, la levure et le cacao
– Verser le chocolat/beurre dans la préparation aux œufs et mélanger
– Tamiser ensuite le mélange farine/cacao pour que la pâte soit bien lisse
– Verser la préparation dans les deux moules, lisser la surface, enfoncer les framboises dans la préparation et enfourner 45-50 min
– Démoulez tiède et attendez que le gâteau soit refroidi pour le trancher dans l’épaisseur et le garnir.

La crème au beurre meringue – framboise

– Fouetter au fouet électrique les blancs d’œufs et le sucre au bain marie, jusqu’à ce que le sucre soit complètement fondu (65°)
– Retirer du feux et continuer à fouetter jusqu’à refroidissement (10min environ), pour que la préparation soit bien ferme et aérée (elle doit être bien épaisse)
– Ajouter le beurre peu à peu et fouetter 3 à 5 min
– Réduire les framboises dans un mixeur et épépiner
– Incorporer la purée de framboises à la crème au beurre et fouetter jusqu’à ce que le mélange soit homogène
– Ajouter du colorant pour une couleur plus prononcée

Le glaçage au chocolat

– Casser le chocolat et couper le beurre, faire fondre à feux doux
– Laisser refroidir, le glaçage doit épaissir mais rester coulant

Le montage

– Couper les génoises en deux dans l’épaisseur (pour avoir 4 génoises)
– Placer la 1ere génoise dans le plat de service, étaler dessus une couche de crème framboise
– Répéter l’opération pour les 2 génoises suivantes
– Placer la dernière génoise, face coupée tournée vers le bas et couvrir intégralité du gâteau de la crème à la framboise
– Réserver au frais 20min pour que la crème durcisse un peu
– Recouvrir le gâteau d’un seconde couche de crème et bien lisser sur tous les côtés
– Remettre au frigo 20min
– Verser le glaçage au chocolat et laisser couler sur les cotés
– Décorer avec une ou plusieurs framboises
Pfiou !! Enfin fini ! Pas simple, mais sympa ce petit gâteau vraiment bon, bien qu’un peu bourratif comme tous les gâteaux à étages (aussi « aériens » soient-ils…) et très joli une fois coupé, car on voit les couches noires et roses superposées

Lorsque les gens partent vers d’autres contrées, on a bien besoin de se faire plaisir avec un gâteau !

Je n’aime pas les poires, mais il restait dans le placard une boite de poires au sirop et du chocolat, alors je me suis lancée. Impossible de dire si ce gâteau était bon ou non, pour moi il ne sentait que la poire… mais il a bien plu ^^ Cela reste néanmoins un gâteau à étages donc un peu bourratif, une part et on est bien 🙂

Pour la génoise au chocolat, j’ai testé une recette différente de celle réalisé pour le gâteau à étages aux framboises. Je n’ai pas vu une énorme différence, elle était également très bonne. Nous avons découpé les poires en petits cubes, ce qui ne permet pas de recouvrir la totalité des poires avec le chocolat. Une découpe en lamelle comme réalisée pour la rosace, semblerait plus jolie pour la présentation.

IMG_2282

Ingrédients pour 10 – 12 personnes

– 4 œufs
– 120 g de sucre
– 120 g de farine
– 15 g de cacao
– 500 g de poires au sirop
– 300 g de chocolat noir
– 20 cl de crème liquide
– 60 g de beurre
– 3 cuillères à soupe de rhum ambré

Préparation

La génoise au chocolat

– Préchauffer le four à 180°
– Faire fondre un peu de beurre et graisser le fond et les parois d’un moule à manqué ou à charnière pour moi. Passer le moule au froid pour faire figer le beurre. Fariner le moule et le retourner d’un coup sec sur le plan de travail pour retirer l’excédent de farine
– Mélanger le sucre et les œufs dans un cul de poule, fouetter au fouet à main sur un bain-marie, jusqu’ à ce que le sucre est fondu (40°)
– Terminer de battre au batteur électrique jusqu’à complet refroidissement, la préparation va monter
Tamiser la farine et le cacao sur la préparation et remuant délicatement avec une maryse
– Verser la préparation dans le moule et enfourner 20 à 25 minutes
– Vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau doit ressortir sèche
– Laisser refroidir

L’appareil aux poires

– Égoutter les poires et réserver 10 cl de sirop dans un bol.
– Ajouter au sirop le rhum, mélanger et réserver au frais
– Couper les poires en lamelles
– Couper le chocolat noir dans un saladier
– Porter la crème liquide à ébullition et la verser sur le chocolat. Le faire fondre en remuant, ajouter le beurre en parcelles et bien mélanger

Montage

– Couper la génoise en deux dans l’épaisseur
– Poser la partie inférieure dans un plat et l’imbiber de sirop de poires
– Disposer la moitié des lamelles de poires par-dessus et recouvrir de crème au chocolat
– Poser dessus la partie supérieure de la génoise et de nouveau les poires puis la crème chocolat restante
– Réservez au frais jusqu’au moment de servir
– Décorer comme il se doit, avec une rosace de poires (qu’il faut essorer un peu pour éviter tout débordement de jus), quelques groseilles, saupoudrer de sucre glace ou selon l’idée du moment 🙂

IMG_2286